mardi 11 avril 2017

Assume ta pal : des petits nouveaux, alors que j'avais dit...


Les gars, c'est affreux : je dépense à tour de bras dans des livres, alors que j'avais dit : 
Niet ! 
Que dalle ! 
Que t'chi ! 
Mes belles étagères invisibles (qui supportent une grosse partie de ma PAL) n'en supporteront pas plus : 😱😱😱!

Pour les petits curieux, admirez les bestiaux, héhé :
Et c'est parti pour le défilé !

Commençons par mes achats irrépressibles du vide-grenier de Dimanche, si si : c'est une TRES MAUVAISE idée d'aller dans un vide-grenier avec de l'argent, je vous le dis ! (Je ne vous avouerai pas, bien sûr, que j'ai consciencieusement écumé tous les stands pour trouver la perle rare...😜)

Vous allez vite comprendre pourquoi je les ai choisis, pour ? .... pour ? ... LEUR COUVERTURE évidemment ! Du brillant, du violet, de jolies robes et j'étais conquise ! Oui, j'avoue : je suis faiiiiiiiiiible. 

Bon, visiblement, c'est pas du réjouissant, réjouissant :

Angie s'est fait kidnapper en camp de vacances. Alors qu'elle parvient à s'évader et à rentrer chez elle, elle s'aperçoit que 3 ans ont passé, dont elle n'a aucun souvenir. 
En quête de sa mémoire enfouie, la jeune fille commence à développer un comportement inquiétant.
Thriller psychologique, très probablement. Pas ma came, ces temps-ci mais il est bon, parfois, de savoir changer de monture. héhé... Et puis cette couvertuuuuuuure... 😍😍😍😍 Oui oui, j'arrête.



De l'autre côté du soleil promet le dépaysement avec des héroïnes indiennes, qui, tenez-vous bien !, se sont fait ENLEVER !!! Encore ? Oui, visiblement,  la personne à qui j'ai acheté les deux romans, est très fan de ces histoires...😈
Un jeune Américain décide de retrouver les deux soeurs orphelines et de les tirer du trafic humain dans lequel elles sont engluées.
On nous promet leçon d'humanité et d'amour. J'attends une grande aventure, à l'ancienne, comme j'en lisais quand, adolescente, je partageais les lectures maternelles.

Deuxièmement, j'ai succombé à l'appel de Milady ! Les filous proposent une quinzaine de 1ers tomes de saga à sssssseulement 3,99 euros, comme dirait ma jeune accro du shopping de soeur. Alors, j'ai pas pu me retenir. De toute façon, Milady, Bragelonne et tutti quanti ont toute ma fidélité. Suis une grosse grosse Fangirl 😉😉😉.

Alors voilà mon tableau de chasse (Je précise que je me suis restreinte, si si...) :


Je tente la romance paranormale m/m avec Les Loups de Riverdance : gniiiiiii. 
Après avoir longtemps fui son passé, en déménageant sans cesse, Lucas essaie de se poser dans une petite ville. Mais ses démons le rattrapent. Heureusement qu'il y a Marcus, le beau loup-garou. Le hic ? La nature même de Lucas...









Une femme qui écrit de la fantaisie : Youhou !  💓 Je prends, j'achète, je soutiens.
Deux hommes s'affrontent : un dirigeant cruel et haineux et un adolescent, amené, par sa lignée, à être aux services du premier. La donne change quand l'adolescent acquiert un don particulier et qu'il se rebelle contre le tyran.
On verra, on verra : j'espère y trouver une vérité psychologique universelle, un peu comme dans l'Assassin Royal.






D'abord, j'adore cette idée de plusieurs vies, comme les chats, na ! Enfin, cet immense cadran surplombant la silhouette d'un homme minuscule : Waaaaaaah !
Le pauvre Harry August a une malédiction toute personnelle : quand il meurt, il recommence sa vie exactement au moment et à la date où il est né la première fois. La mémoire de ses vies antérieures lui permettent de modifier les choses. Je pense ici aux Vies rêvées d'Erica Strange, série diffusée sur Gulli et qui m'a fait rêver il y a quelques années.
Mais cette fois, les enjeux augmentent : il ne s'agit pas d'améliorer sa propre vie mais d'enrayer la fin du monde. Héhé !
Apparemment, cette auteure est à l'origine de la série Touch, dont le concept est très intéressant. Je fonde donc beaucoup d'espoirs dessus.

Enfin, j'ai eu beaucoup de chance sur Babelio, puisque j'ai obtenu 3 SP. On crie tous en choeur : Alleluia !!!!


Pépé Célestin se fait vieux : 111 ans. Tout le monde vient fêter son anniversaire et l'interroger sur la Grande Guerre. Son secret de longévité ? L'amitié et la poésie. Les deux, il les rencontre au front : Katsuo et ses haïkus.
La Grande Guerre, que j'étudie avec les 3e et les haïkus, que je viens de voir avec les 6e. 😆









Quand Antoine supprime le rôle d'Emma sur un tournage, c'est une vraie rencontre qui a lieu, une rencontre qui l'empêchera de retourner la morne routine.
J'attends des tâtonnements, des avancées et des reculades, une composition à deux, libre et emportée.










Une chroniqueuse culinaire devient, bien malgré elle, chroniqueuse du coeur : 😱😱😱 Alors qu'elle commence à en prendre son parti, disséminant çà et là quelques petits conseils bien avisés, voilà que l'une de ses lectrices est assassinée.
ça sent le frais, un rythme léger et enlevé ! Et j'aime l'idée de l'enquêtrice amatrice, qui se mêle de ce qui la concerne à peine et qui prend un meurtre pour l'occasion de vivre quelques frissons. 😆



Voilou voilou ! Et vous, quelques achats compulsifs ces derniers temps ? Histoire que je me sente moins seule...😅

2 commentaires:

Hervé Saulnier a dit…

Moi j'ai craqué plus raisonnablement avec un Frank Thilliez et trois Stephen King. hi hi

Mira a dit…

Je vois ça : Monsieur est raisonnable ! ;-)